Debmaster : le méchant picard d'Egotwister

Publié le par Labo60

Samedi 15 décembre – 21h00-01h30 – Ouvre-Boîte

Entrée libre et gratuite


Electro ludique
Ego Twister Allstar Tournament
(Angers)
Spectacle musical, vidéo et interactif. Un face à face entre 4 musiciens : Puyo Puyo, Guyom (les gentils), Amnésie et Debmaster (les méchants).
www.myspace.com/egotwisterallstartournament



Julien Deblois alias Debmaster a commencé à titiller son sens de la musique dès l’âge de 11 ans en tant
que batteur au sein d’un groupe de punk. Non mécontent de cette expérience, il s'est
progressivement tourné vers la musique non organique en bidouillant les touches de
son PC d'occasion comme d'autres joueraient à la console. Il a alors produit une
dizaine d'albums MP3 diffusés sur la toile et se comparait à une « éponge boulimique
de musique ».

debmaster-blog.jpg
























Sa première sortie officielle, "Auto Tampon" est un hymne à la musique de foire sur
fond d'electro 8-bit. On peut retrouver ce morceau parmi une pléiade de titres tous
aussi farfelus les uns que les autres sur Ego Twister Party Ruiners, LP sorti en 2005
chez Ego Twister, label électro ludique angevin.
En 2005, la collaboration entre Debmaster et Hip Notik records commence et se
concrétise par le titre "La bête du sous-sol", présent sur la première sortie du label, la
compilation Hipothetik Disaster.

Le fort attrait mutuel entre l'artiste et le label « electro hip hop » débouche ensuite par
la sortie, en 2006, du premier album de Debmaster intitulé Monster Zoo. Le son de
Debmaster fait alors l’effet d’une bombe, d’autant plus que le producteur/beatmaker
s'est entouré pour l'occasion d'une troupe de MCs aussi talentueuse qu'éclectique. On
retrouve ainsi les rappeurs australiens de Curse ov Dialect (Mush), les 2 californiens
affiliés aux Shapeshifters, Subtitle et Existereo. Sont également présents Sach et Inoe
Oner (Name Science), Bleubird, MC floridien lié à Anticon et membre de l'excellent
groupe Gunporn, le rappeur français torturé Donkishot et enfin le chanteur Maître
Vitalis membre du groupe Yubaba Smith & Fortune.

Le rassemblement de tous ces artistes venus d'horizons divers donne un album aux
ambiances multiples où se mêlent morceaux dansants et tonitruants, réjouissants et
angoissants… Une production globale inhabituelle, sortant de la masse et donc très
bien accueillie par les critiques (cf. ci-dessous).

Trop à l'étroit dans son studio, précurseur de l'Entertainment music, Debmaster s'est
peu à peu senti attiré par la scène où son public pourrait s'amuser autant que lui,
c'est donc en toute logique qu'il participa en avril 2006 à la tournée Hip Notik. Il a
donc sillonné la France (Le Chabada à Angers, le Point Ephémère à Paris, l'Azimut
854 à Nancy, le Molodoï à Strasbourg et la Marquise à Lyon) accompagné de
dDamage, duo fratri-sonique français bien connu signé sur Planet-Mu, et des
californiens Subtitle et Existereo déjà présents sur son album. Debmaster, par son
aisance, son jeu de scène et sa prise de contact facile, presque évidente avec le
public, montre alors que cette première expérience du live ne peut que se perpétuer.
Dans tous les cas, le jeune producteur angevin a des idées plein la tête et ne compte
pas en rester là: un EP solo sortira tout prochainement, toujours sur Hip Notik
records, une collaboration avec NMS, duo militant américain formé par Orko et Bigg
Jus, est également prévue. Il fait par ailleurs l’objet de nombreuses demandes de
productions de la part de rappeurs/rappeuses du monde entier. Un projet de tournée
en France/Europe avec Subtitle, à nouveau, et Curse ov Dialect (présents sur
Monster Zoo) est en train de se mettre en place ainsi que la participation à plusieurs
festivals.

L'aventure Debmaster vient donc tout juste de commencer et, à coup sûr, n'est pas
prête de s'arrêter.

http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendID=20532237















Commenter cet article